La naissance du cinéma (à la fin du XIXe siècle) a changé le monde du divertissement. En effet, grâce à la découverte du cinématographe en mars 1895 par les frères Lumière, il est devenu possible de capturer des images et de les projeter afin de créer une illusion du mouvement (persistance rétinienne de Joseph Plateau). C’est seulement à partir du XXe siècle que l’industrie du cinéma américain a pris son envol. Il s’agit notamment du cinéma hollywoodien.

L’histoire du cinéma : les dates à retenir

Plusieurs dates ont marqué l’histoire du cinéma. C’est Joseph Plateau (1801-1883) qui a découvert le phénomène de la persistance rétinienne en 1829. Ce mathématicien et physicien soutient qu’il est possible de créer une illusion du mouvement à partir d’une succession de 12 images par secondes. En 1891, l’Américain Thomas Edison a inventé le Kinétoscope permettant à une personne de regarder un film à l’intérieur d’une grosse boite. Mais aucun de ces chercheurs n’arrive à la cheville des frères Lumière. Effectivement, ce sont les Français Auguste et Louis Lumière qui ont créé en 1895 le Cinématographe, le premier appareil permettant à la fois de capturer des images et de les projeter à tous. La première projection publique et payante du Cinématographe a eu lieu à Paris le 28 décembre 1895. À cette époque, les spectateurs devaient payer un franc pour regarder 10 films qui durent environ une minute chacun.

Ceux qui ont façonné le cinéma américain

Grâce à l’ingéniosité de plusieurs producteurs indépendants à l’instar de Maurice Tourneur, Lois Weber, Erich Von Stroheim ou Louis Weber, le cinéma américain a commencé à faire ses premiers pas au début du XXe siècle. Hollywood a été fondé en 1887 par M. Horace et Mme Daeida Wilcox. « The Heart of a race » et « In Old California » réalisés par Francis Boggs et son équipe furent les premiers films américains des années 1900. « The Squaw Man » ou le « Mari de l’Indienne » tournée par Cecil B. DeMille reste le premier film long métrage du muet et l’ancêtre des Westerns qui a connu un grand succès au-delà des États-Unis.

Comment Hollywood est-elle devenue la capitale mondiale du cinéma ?

Charlie Chaplin qui interprète Charlot a séduit un grand nombre de cinéphiles après la Première Guerre mondiale (1914-1918). Il avait un talent inné pour faire rire les gens avec son chapeau melon, sa moustache, sa canne et surtout sa démarche de canard. Il est à la fois un mime, un danseur, un acrobate et un comédien hors pair. C’est pourquoi il décrocha le premier contrat de un million de dollars et devint multimillionnaire à l’âge de 28 ans. Et pourtant, il ne touchait que 75 US $ au début de sa carrière. En tout cas, c’est en grande partie grâce à Charlot, Douglas Fairbanks et à Mary Pickford, les fondateurs de l’« United Artists » (en 1919) que Hollywood est devenue la capitale mondiale du cinéma. Mais les studios et les grandes compagnies telles que Warner Bros, Columbia Tristar et Universal, Metro-Goldwyn-Mayer, Paramount, The Walt Disney Company et 20 th Century Fox ont aussi joué un rôle important dans l’industrie du film hollywoodien.